Quelle matériau pour choisir pour la verrière ?

Vous souhaitez relooker votre intérieur en installant une jolie verrière ? En effet, c’est une excellente idée pour moderniser la pièce tout en apportant une bonne aération et une luminosité optimale. Pour faire simple, la verrière est un élément de cloisonnement qui permet de séparer deux espaces sans les fermer totalement. Mais avant de l’installer, encore faut-il savoir le choisir en tenant compte de différents facteurs en l’occurrence les matériaux. Afin de vous guider, voici les différents matériaux possibles pour composer une verrière.

La verrière en bois

La verrière en bois apporte du charme et un style rustique à votre intérieur. Le bois est un matériau robuste en l’occurrence si vous misez sur un bois massif. Il s’adapte facilement à tous les styles d’intérieur car il admet une large possibilité de finitions. Ce matériau peut être laissé brut ou être peint. Ce type de verrière est à privilégier en intérieur plutôt qu’en extérieur. Pour cause, le bois affiche une excellente isolation thermique et acoustique. Mais par-dessus tout, il craint les intempéries et nécessite un traitement contre les insectes et les moisissures. Côté prix, le bois désigne le matériau le moins coûteux du marché. Il faut prévoir entre 700 et 900 euros le mètre carré pour concevoir une verrière en bois sur mesure. Pour une verrière en kit, il faut compter entre 500 et 1500 euros la pièce. En raison de son bon rapport qualité-prix, le bois est un choix judicieux pour les petits budgets.

La verrière en acier

La verrière en acier est une solution très esthétique et particulièrement solide. Elle est généralement conçue avec des profils collés entre eux, et ce, de manière artisanale. L’acier est un matériau charmant et s’intègre dans les types d’intérieur, que ce soit dans les plus anciens ou les plus contemporains. Il se révèle être plus résistant que le fer forgé. Côté design, la verrière en acier est disponible en un large choix de finitions comme la peinture métallisée ou en laquée par exemple. Toutefois, elle a la réputation d’être plus onéreuse à l’achat, en moyenne entre 500 et 1000 euros le mètre carré. Par ailleurs, l’acier est souvent confondu avec le fer forgé. Or, ce sont deux matériaux très différents. Le fer forgé est réputé pour être très lourd que l’acier ce qui apportera plus de stabilité à la structure.

La verrière en aluminium

La verrière en alu est la plus en vogue en ce moment. Ce qui fait son succès c’est sa légèreté et sa solidité. L’aluminium est souple et s’avère être moins cher que l’acier. Il est recommandé si vous désirez apporter une touche plus industrielle et contemporaine à votre intérieur. Niveau design, l’alu admet une palette de coloris et de finitions. Il a parfaitement sa place dans votre maison. Néanmoins, il est connu pour être peu isolant tant thermique que phonique. Il faudrait donc faire attention au choix du vitrage. Ou sinon, il est préférable de choisir un modèle muni d’une rupture de pont thermique.